Apsaras ballet khmer en exil

Réalisé par Jacques Kébadian, 1988, 98 min, version française

Apsara, nom d'une déesse, est également le nom que se sont données les étoiles du ballet khmer. Créée en 1914 par la Reine Sisowath Kossamak, cette forme de danses a été abandonnée pendant la guerre et le régime des Khmers rouges. En 1980, des survivantes du ballet, réfugiées en France et dans le camp de Site B à la frontière khmer-thaïlandaise, font revivre ces danses. Ce document montre cette renaissance du camp des réfugiés jusqu'en France et de l'entraînement à la présentation des danses.

Entrée libre

avatar
  • May 4, 2019 · 6:00 pm
  • Bophana Center
  • Cine Saturday