Discussion sur l’exposition photo avec Kim Hak sur « Left Behind »

Son exposition est actuellement exposée au Centre Bophana jusqu'au 21 novembre.

Le photographe a passé les 2 derniers mois avant la destruction du White Building (juillet 2017) avec les 2500 personnes qui y habitaient. Examinant les objets laissés sur place, ces derniers nous renseignent et évoquent la vie des anciens habitants à travers une approche poétique. Kim Hak poursuit, avec cette série, son travail à propos de l’Histoire et de la Mémoire. Cette nouvelle série de photo est présentée lors du Festival Photo de Phnom Penh 2017.

Né à dans la ville de Battambang en 1981, Kim Hak vit et travaille à Phnom Penh. Il s’est concentré sur les histoires des survivants, entre autres, les funérailles de Roi Sihanouk, la documentation architecturale et également sur les évolutions du paysage de sa région natale.

Ses photographies ont été exposées en Australie, Nouvelle-Zélande, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Slovaquie, Etats-Unis, Canada, Népal, Hong Kong, Singapour, Thaïlande, Birmanie et Cambodge.

Entrée libre

avatar
  • November 15, 2017 · 6:00 pm
  • Bophana Center
  • Conferences