La puissance des crops: la présante des victimes du régime Khmer Rouge, aujourd’hui, au Cambodge

Par Helen Jarvis

Les corpos des victimes du régime Khmer Rouge (1975-1979) représentent une présence persistante au Cambodge, considérés par les survivants comme moyen de commémoration ou de mémorialisation. Ils sont présentés comme preuve de crimes dans le processus juridique actuel, inspirant des travaux artistiques sous plusieurs formes; et formant des symboles identifiables du génocide. Leur traitement continue d'être fortement controversé, révélant la puissance de ces coprs, encore aujourd'hui, plus de 35 ans après le décès de ces victimes.

Entée libre:
Venez nombreux.

avatar
  • November 20, 2015 · 6:00 pm
  • Bophana Center
  • Conferences